Skip to content

Les malaimés

22 septembre 2013

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Mais nous nous aimons si mal ! et de si injuste façon ! Est-ce juste, donc, d’aimer ainsi son prochain ?

Ou bien est-il dit : comme tu t’aimes, tu aimeras ton prochain ? Dans ce cas, c’est l’amour (la connaissance?) de soi qu’il faudrait poursuivre. S’aimer pour ce que l’on est. Entre autre : humain, trop humain ?

Publicités
2 commentaires
  1. Serait-ce au final une citation mise en trope ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :