Aller au contenu principal

Rabelais ad libitum

5 novembre 2011

Benjamin SCISSO vient, croit-il, de trouver un sens nouveau (qu’il n’a du moins encore jamais lu nulle part) dans l’expression « substantifique moelle », touchant allégoriquement la poétique de Rabelais elle-même. Si tel est le cas, n’appartenant pas aux organismes officiels de validation des savoirs (bref, n’étant pas maître de conférence en Université), il se demande où breveter sa trouvaille.

Réponse toute rabelaisienne: dans ton cul.

5 commentaires
  1. Desole… La place est deja prise… Par un trou… .;-)

  2. Comment veux-tu être reconnu par les élites avec ta dernière phrase?
    Consternante!

  3. Oui, tu as raison. Si je leur sors ça, j’aurais droit à un vent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :