Aller au contenu principal

Lecture de foules

29 septembre 2011

Dimanche dernier au Parc Floral, regardant la foule, je me faisais cette réflexion : il y a encore cent ans, on aurait distingué des uniformes et des fonctions, là des soutanes, là des cornettes, ici des vêtements de nurses, des blouses d’ouvrier,des tenues de grisettes, des cannes de bourgeois, des vareuses, des épaulettes ou des képis. La lecture d’une foule est devenue socialement plus subtile, trop parfois pour moi.

From → Société

6 commentaires
  1. à moins qu’a tous bêler ensemble nous ne soyons devenus que semblables moutons… ? 😉

  2. Je veux bien le croire aussi, cher Loofy.

    Au fait, as-tu des nouvelles d’Ashdee ? Son silence me questionne un peu.

  3. Ashdee, comme tant d’autres (y compris toi) ont déserté mon petit monde virtuel
    depuis quelques mois déjà, au retour du printemps dernier, pour d’autres aventures
    que je leur souhaite belles et savoureuses…

    J’avoue que ses réflexions, comme celles des autres (et de toi) me manquent
    un peu… et que je pense à vous de temps en temps avec nostalgie

    mais ce qui importe ce n’est pas cette vie virtuelle, c’est la vraie
    et j’espère qu’elle est aussi merveilleuse pour tous qu’elle l’est pour moi

    donc, pour te répondre : non !

    belle fin de journée à toi

  4. Merci Loofy de ta réponse. Oui, c’est vrai que nous sommes moins assidus qu’avant. Cela dit, tu me rassures pour Ashdee, je m’inquiétais un peu.
    Belle fin de journée à toi aussi !

  5. Bonjour chers amis; bonjour Benjamin. Je suis désolé de vous avoir inspiré quelque inquiétude à mon sujet, ce dont je vous remercie pour la chaleur qu’elle me suggère quant à vous et vous présente mes excuses pour ne pas vous en avoir informé préalablement. J’ai, pour tout vous dire, un peu profité de la vie, des joies de l’été.
    Excellent billet Benjamin et quelle belle écriture. Un régal, vraiment!
    Moi aussi je regarde la foule. C’est plein d’enseignements sur notre société, sur l’individu d’aujourd’hui. Le costume; l’habit. Le comportement. J’essaie d’entrevoir l’avenir au travers de la conjoncture actuelle, des discours politiques, de la capacité de chacun à combattre, à accepter de revenir à plus de raison. Bel automne à vous.

  6. Cher Ashdee, bonne nouvelle que d’avoir de tes nouvelles. Mais surtout ne t’excuse pas, je m’en voudrais : tu sais bien que tu n’as pas à nous tenir informé de ce que tu fais, ce serait un odieux flicage. On s’inquiétait un peu, voilà.
    Libre, libre, libre, il faut le rester. Et les inquiétudes qu’on peut avoir ne doivent en rien « obliger ».
    Et puis la vie, c’est systole et diastole : questions et réponses, inquiétudes et rassurements.
    Loofy est plus sage que moi : le boomerang lui a appris certainement des choses sur ce qu’on croit être des départs certains.
    Amitiés à vous deux.
    Et bel automne aussi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :