Aller au contenu principal

Quand on ne parle pas espagnol au Pérou…

16 août 2011

… et qu’on doit annuler un rendez-vous avec le médecin d’Arequipa pour cause de descente de canyon, cela donne : « Allô, dottorè X ? Esse el passièneté franssèsse Bènramine X conne el problemo al fronté. No èsse possiblé dé passare today. Sorrrrry. Grassiasse por todos senior dottoré ! Sorry moutcho ! »

6 commentaires
  1. C’est pas ça qui va remonter l’estime de la France dans le monde, mucho desolito!

  2. Tu as raison. Après ça, d’ailleurs, j’ai été contacté pour rejoindre le groupe de « Los Craignos ». Je me demande s’il y a un lien.

  3. n’empêche que vos comms sur mes billets me manquent… où plutôt leur profondeur et leur humour… snif (même si je comprends votre non-présence, puisque je préfère vous savoir
    plus « utiles » à relarguer un peu de ce que vous êtes autour de vous, dans le monde réel, le seul vrai et unique)

    alors je vais remonter le groupe Los Craignos tout seul…

    😉

    la biz dans vos faces, sans oublier ta jolie dulcinée Ben,
    salutations ensoleillées à tous les 2

  4. Loofy, los Craignos, c’est nous trois que je sache ! Pardon de venir moins, c’est vrai. Mais Ashdee pourrait me faire le même reproche. Je deviens un peu sauvage…?
    Merci pour tes comms toujours astucieux et intelligents.
    Du soleil aussi pour toi, cher ami.

  5. mais je me fais un grand plaisir à vous pardonner cher ami
    ainsi qu’Ashdee

    d’ailleurs quelle faute auriez-vous faite : celle de privilégier votre vie
    plutôt que de perdre du temps sur les outils virtuels que sont les réseaux sociaux ?
    bien sûr que non ! la faute aurait été de passer trop de temps sur les blogs

    conclusion, vous êtes absout de toute condamnation à votre égard, môssieur
    et je suis d’ailleurs heureux de vous l’annoncer par ces mots

    😉

    a bientôt

    (et oui, bien sûr que le groupe c’est nous trois… d’autant que comme la dit ce cher Clémenceau : il faut toujours un nombre impair de personnes pour prendre une bonne décision…  » même si ce con de Clémenceau a ajouté : mais à 3 ca commence à faire beaucoup…

    au moins il avait beaucoup d’humour…
    😉

  6. Je ne connaissais pas ce bon mot de Clémenceau 🙂
    Loofy, jetlag + insomnie gastro cette nuit, je suis un peu dans le brouillard.
    « cher ami », ça fait un peu snob, c’est vrai. C’est mon côté bouche en cul de poupoule. Mais ces amitiés peut-être virtuelles n’en font pas moins de bien à l’âme.
    Amitiés, quoi qu’il en soit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :