Aller au contenu principal

Dites

9 juin 2011

« Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde. » (Albert Camus)

8 commentaires
  1. et le verbe fût …
    chaque chose a sa propre vibration sonore

  2. Je suis d’accord avec lui.

  3. loofy permalink

    La compréhension des choses commence par la connaissance des mots. Platon

  4. Le niveau monte dès qu’on est chez toi !

  5. une persistance de la peur du prof …

    • La peur du prof ? Ah oui ! La peur de mal nommer les choses ! Oui, sans doute. En même temps, on a tous l’expérience de ce « dénouement des choses » quand quelqu’un met les mots justes sur les situations et sur les choses.
      Mais un poète est, parait-il, quelqu’un « qui n’appelle pas un chat un chat  » (selon Paul Valéry, de mémoire).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :