Aller au contenu principal

Erasme, extrait etc.

22 septembre 2009
Car à quoi bon la beauté, le
plus inestimable présent des dieux immortels, si elle est contaminée
par le vice du dégoût de soi ? Et la jeunesse, si elle se corrompt au
ferment d’une mélancolie sénile ?
Publicités

From → Citations, Erasme

2 commentaires
  1. Mélancolie…

  2. Michel permalink

    Rimbaud avait lu Erasme ? 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :