Aller au contenu principal

La vie est une histoire d’histoires

20 avril 2009
Deux grenouilles, par accident, tombèrent un jour dans une grande jatte de crème. Les parois en étaient si lisses qu’elles ne parvenaient pas à s’extirper du piège. Toutes deux battaient des pattes et s’ingéniaient à sortir, sachant à rester là leur mort certaine. Mais l’une abandonna, disant à sa compagne que la lutte était vaine, par-là ses forces épuisées. Aussi se laissa-t-elle noyer. L’autre, contre tout espoir, se remit à battre des pattes ; elle s’efforçait, s’ingéniait, se démenait tant et plus. A force de battre ainsi la crème, elle sentit celle-ci qui se solidifiait : de crème qu’elle était, elle devenait beurre. Et notre grenouille fit tant et si bien que, contre tout espoir, elle trouva sous ses pattes, au bout d’un long temps d’effort, une motte assez solide pour y prendre appui, et se sauver du piège.

Je vous laisse écrire la morale.

Cette histoire, qu’on m’a racontée enfant, ne m’a pas quitté. Aussi bête soit-elle, elle explique sans doute où je tire, en ce qui me concerne, ma propre énergie du désespoir, et au bout du compte mon sombre… optimisme !

18 commentaires
  1. evelys. permalink

    Très belle histoire et si vraie 🙂

  2. Loofy permalink

    hé hé… j’y étais et pour ce que j’en ai vuc’est que la soit disante "motte assez solide"qui lui permit de prendre appui et de sortirn’était en fait que…. le corps sans vie de la première grenouille…;-(le malheur des Hunsfait le bonheur de l’hôte…pour la bonne nouvellerappelons nous que c’est bon…les cuisses de grenouille au beurre;-)

  3. ashdee permalink

    J’en ai une, mais elle n’a pas de morale: c’est une jeune luciole qui rentre chez elle en fin de soirée, en se tenant le bas-ventre.Sa mère: "qu’est-ce qu’il t’arrive? -suis encore tombée sur un mégot!"

  4. Benjamin permalink

    Loofy et Ashdee, vous n’avez aucun respect. 😉

  5. Benjamin permalink

    Loofy et Ashdee, vous n’avez aucun respect. 😉

  6. Benjamin permalink

    Loofy et Ashdee, vous n’avez aucun respect. 😉

  7. Loofy permalink

    oups, Ashdee… nous sommes découverts…il a trouvé notre qualité première…oups…

  8. ashdee permalink

    aïe, ça craint!

  9. Benjamin permalink

    Vous êtes démasqués !!!!! A moi la flibuste !

  10. Benjamin permalink

    Et en plus, vous n’avez pas de morale !

  11. Loofy permalink

    peut-être cher flibustier mais nous avons pour nous seulsl’aggressivité, la haine, la perfidie, la goujaterie, la lâcheté,et de surcroit nous sommes vils, mesquins et même scélératsbrefs, nous sommes pleins aux as d’une foultitude de qualitéset de sentiments… Vive Ashdee et vive moi !!!nb : je suis sûr qu’Ashdee sera d’accord avec moi…;-)

  12. Benjamin permalink

    Au secours, au secours !! Ils n’ont pas de morale à mon histoire, et en plus ils ont l’agressivité et des tas de choses terribles !! Au secours !!!

  13. Benjamin permalink

    Tiens, ça me fait penser à Baudelaire, et à la pièce liminaire des Fleurs du mal ("Au lecteur") :La sottise, l’erreur, le péché, la lésine,Occupent nos esprits et travaillent nos corps,Et nous alimentons nos aimables remords,Comme les mendiants nourrissent leur vermine.Nos péchés sont têtus, nos repentirs sont lâches,Nous nous faisons payer grassement nos aveux,Et nous rentrons gaîment dans le chemin bourbeux,Croyant par de vils pleurs laver toutes nos taches.Sur l’oreiller du mal c’est Satan TrismégisteQui berce longuement notre esprit enchanté,Et le riche métal de notre volontéEst tout vaporisé par ce savant chimiste.C’est le Diable qui tient les fils qui nous remuent!Aux objets répugnants nous trouvons des appas;Chaque jour vers l’Enfer nous descendons d’un pas,Sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.Ainsi qu’un débauché pauvre qui baise et mangeLe sein martyrisé d’une antique catin,Nous volons au passage un plaisir clandestinQue nous pressons bien fort comme une vieille orange.Serré, fourmillant, comme un million d’helminthes,Dans nos cerveaux ribote un peuple de Démons,Et, quand nous respirons, la Mort dans nos poumonsDescend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes.Si le viol, le poison, le poignard, l’incendie,N’ont pas encore brodé de leurs plaisants desseinsLe canevas banal de nos piteux destins,C’est que notre âme, hélas! n’est pas assez hardie.Mais parmi les chacals, les panthères, les lices,Les singes, les scorpions, les vautours, les serpents,Les monstres glapissants, hurlants, grognants, rampantsDans la ménagerie infâme de nos vices,Il en est un plus laid, plus méchant, plus immonde!Quoiqu’il ne pousse ni grands gestes ni grands cris,Il ferait volontiers de la terre un débrisEt dans un bâillement avalerait le monde;C’est l’Ennui!–L’œil chargé d’un pleur involontaire,Il rêve d’échafauds en fumant son houka.Tu le connais, lecteur, ce monstre délicat,–Hypocrite lecteur,–mon semblable,–mon frère!

  14. ashdee permalink

    Nous sommes bien pires; nous sommes … non, j’le dis pas.

  15. Loofy permalink

    … loof’ashdiesques !!!!

  16. Benjamin permalink

    Et moi si sot. Gargl! (Il expire pour de faux.)

  17. ashdee permalink

    Loofy, fallait pas l’dire!

  18. Benjamin permalink

    Trop tard.Requiem eternam dona ei Domine, et lux perpetua luceat ei. […] Domine, Jesu Christe, Rex gloriæ, libera animas omnium fidelium defunctorum de poenis inferni et de profundo lacu. Libera eas de ore leonis, ne absorbeat tartarus, ne cadant in obscurum."Seigneur, donne-lui le repos éternel, et que luise pour lui la lumière perpétuelle. […] Seigneur, Jésus-Christ, Roi de gloire, délivrez les âmes de tous les fidèles défunts des peines de l’enfer et de l’abîme sans fond : délivrez-les de la gueule du lion, afin que le gouffre horrible ne les engloutisse pas et qu’elles ne tombent pas dans le lieu des ténèbres."AH ! Je sens que ce soir je vais m’écouter le Requiem superbe de Fauré !!!! Surtout ce passage : "de ore leonis, ne absorbeat Tartarus, ne cadant in osbscurum". Et puis l’extraodinairement paradisiaque "In Paradisum deducant angeli" !!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :