Aller au contenu principal

Baudelaire était trop prise de tête. Il se posait trop de questions.

18 avril 2009
C’est vrai, ça, il était pas cool. Je suis sûr qu’il était même du genre coincemane ! Et puis arrogant avec ça, il devait se la péter grave. Moi j’aime pas les gens qui se la pète. Lol 

« [La femme aimée, pour Baudelaire] ne peut être que belle et ce qui se joue avec elle dans le rapport amoureux est évidemment une occasion et un lieu pour ce que le projet artistique attend de toute pratique sensorielle mais aussi sensuelle et donc sexuelle : une adhésion à la beauté déjà évidente, un approfondissement de ce qui affleure dans des gestes, des façons d’être et de faire, voire des regards, qui semblent avertis de plus que l’ici du monde. » (Yves Bonnefoy, Notre besoin de Rimbaud, op. cit.)

Publicités
16 commentaires
  1. Michel permalink

    Serait-ce là une définition du "prétexte littéraire" ?

  2. Morgan permalink

    Trop d’la balle, ce Baudelaire, moi que j’dis !

  3. Benjamin permalink

    Tu veux dire qu’il déchire, oui !

  4. Benjamin permalink

    Attends, zyva j’hallucine direct !

  5. Benjamin permalink

    Sérieux. Il est juste trop ouf.

  6. Elisa permalink

    Mais c kil parle d’jeun !! ^^Nan suis pas encore partie ! J’vais aller voir mes potes et potesses du blog ;o) Et après ? Je retourne dans ma tanière folâtrer avec mes cours ! lol Il n’y a pas que Baudelaire qui se pose trop de questions !!

  7. Morgan permalink

    Ouah, t’es vraiment trop fort ! Euh.. sérieusement… je n’ai pas lu le livre de Bonnefoy que tu cites. Je pense que je vais me le procurer. Son "Rimbaud" dans la collection "Ecrivains de toujours" chez Seuil m’avait beaucoup plu. – Si Micha repasse dans le coin, je lui conseille vivement.

  8. Michel permalink

    Ah putain, la bande de barrés !

  9. Benjamin permalink

    Achtung Morgan !! Le lifre te Ponnefoy, c’est ein regueuil te artikel. Il zé beut, malheureuzeument, gue du y troufes guèlguézin té textes gueu du as téchà lu dans "Egrifains dé touchours" ! So, vé adenzion !

  10. Michel permalink

    Oui… J’ai bien dit barrés !

  11. Benjamin permalink

    Ochourtui zé la volie !

  12. Michel permalink

    Zé la folie pergère ?

  13. Morgan permalink

    Qu’ils sont fous-fous, ces poètes ! c’est y pas possible ! boudiou la Marie !

  14. Benjamin permalink

    Ya ! zé lé grézy horze ! Afec lé vrènch gan gan !

  15. Benjamin permalink

    Ochourtui, zé rélâche pour la boésie !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :