Aller au contenu principal

Médée, Corneille

17 octobre 2008
NERINE
Dans un si grand revers que vous reste-t-il ?
MEDEE
Moi,
Moi, dis-je, et c’est assez.
(Médée, Acte I, sc. 5)
One Comment
  1. Adigalia permalink

    de l’art de dire des choses essentielles avec un minimum de mots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :